Opération Colis de Noël pour les militaires en Opex

À l’heure actuelle, on dénombre pas moins de 32 Opex qui mobilisent 6000 soldats. Chaque année, l’association Solidarité Défense offre un colis de Noël à tous ces militaires éloignés de leur famille. Cette vaste opération implique la participation de nombreux bénévoles – militaires et civils de la défense, membres d’associations et adolescents d’établissements d’enseignement d’Île-de-France – pour confectionner les milliers de paquets envoyés aux quatre coins du monde, là où l’armée française est présente.

Le soutien des militaires en OPEX

L’une des actions les plus connues de Solidarité-Défense est la traditionnelle confection du colis de Noël destiné aux militaires en OPEX. Les bénévoles de l’association préparent chaque année environ 12.000 colis. Ils y mettent également un dessin d’enfant de toutes les écoles de France. Les armées acheminent ces colis sur les théâtres d’opération (Balkans, Moyen-Orient, Afghanistan, Côte d’Ivoire.…). Autres colis, ceux dit  » du blessé  » destinés aux militaires de tout grade atteints dans leur intégrité physique au cours des opérations et à leurs familles. Cette action s’inscrit dans un ensemble lié au ministère de la défense en étroite liaison notamment avec l’Action Sociale du ministère de la défense  (ASD) et les cellules d’aide aux  blessés de chaque armée.

En dix ans, 159 militaires français sont morts en OPEX

Par Jean-Dominique Merchet

Secret Défense

Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

22 Novembre 2016 à 15h05

En dix ans, 159 militaires français sont morts en OPEX.

Les blessés physiques sont 582 sur la même période. Auxquels il faut ajouter les nombreux blessés psychiques.

Selon le dernier rapport du Haut comité d’évaluation de la condition militaire, 159 militaires sont morts en opérations extérieures de 2006 à 2015. 96 d’entre eux sont décédés « par faits de guerre ».

582 militaires ont été blessés physiquement à la suite de « faits de guerre », selon les chiffres du Service de santé des armées (SSA).

Les blessures psychiques (stress post-traumatique) n’ont été comptabilisées qu’à partir de 2009. En sept ans, 1854 « primo prises en charge » ont été recensées par le SSA. A noter qu’elles ne concernent que les militaires en activité et non les anciens revenus à la vie civile.

De ces statistiques, on peut conclure que, lors de « faits de guerre » dans les opérations récentes, on compte en moyenne 6 blessés physiques et 27 blessés psychiques pour un mort.

article sur la réunion du 14 novembre 2014 des adhérents OPEX

L’UNC  «active se tourne vers l’avenir »

Dernièrement, le14 novembre, à la caserne GALLIENI, l’Union Nationale des Combattants réunissait pour une séance d’information, les nouveaux combattants de la 4ème génération du feu, les « OPEX » (opérations extérieures) qui ont participé et participent encore, sur tous les théâtres d’opérations où la France est engagée.

Sous la présidence de Charles SCHERLE, président fédéral, de Jean-Jacques GONDAL, secrétaire général, et de Bernard OUGER, référent OPEX, une vingtaine d’adhérents OPEX, appartenant aux 17 sections de l’UNC, (actuellement 84 nous ont rejoints) ont été amenés à réfléchir sur une démarche de développement de cette nouvelle génération du feu.

Des pistes ont été ouvertes et la construction d’un projet a été définie. Le but de cette cellule est de faire connaitre les droits imprescriptibles de tous les ressortissants de l’ONAC, de les défendre, mais aussi de développer, une aide dans les démarches administrative, juridique, psychologique, pédagogique, et de réinsertion dans le monde du travail.

Tout cela avec l’aide de Mme G. MARCO, directrice départementale de l’ONAC, pour être en accord avec ses directives nationales.

Par cette action civique tournée vers les jeunes générations, par son action sociale vers les plus démunis, par son action humanitaire l’UNC s’inscrit dans la droite ligne du devoir de mémoire, qu’elle fait vivre au quotidien.

D autres réunions seront régulièrement organisées, tous les anciens OPEX qui veulent nous rejoindre seront les bienvenus.