Les blessés psychiques de l’armée ne sont plus un tabou

Blessés psychiques de guerre, des militaires du 31e régiment du génie osent témoigner pour la première fois. Mieux pris en charge, le nombre de soldats ayant un syndrome de stress post-traumatique aurait atteint un pic six mois après l’opération Serval, au Mali.
…… voir l’article sur Actualités
Le chiffre : 1 4 00 cas répertoriés de syndrome de stress post-traumatiques (SPT). Depuis 2010, c’est le chiffre total des militaires blessés psychiques enregistré par l’armée française. Un nombre qui n’a cessé de progresser à mesure que l’armée française est engagée sur de multiples théâtres de guerre. Au moins 12% des soldats en OPEX depuis décembre 2013, en RCA, seraient atteints de SPT.
«75% des militaires français atteints d’un SPT quittent l’armée»

Les commentaires sont fermés.